voiture
Publié le - 2399 aff. -

Comment marche l’assurance auto au kilomètre ?

Grosso modo, le montant de la prime d’assurance est calculé en fonction du nombre de kilomètres que l’assuré a effectivement parcourus. Pour ce faire, la voiture doit être équipée d’un boîtier GPS. Ce boîtier fournit à la compagnie des données qui vont parfois bien au-delà du kilométrage : type de routes, vitesse, etc. Après, il convient de savoir dans quelle mesure l’assurance auto au kilomètre est réellement une assurance auto pas cher.

 

 

Faire des économies au prix de conditions corsées

L’assurance auto au kilomètre est l’option idéale pour les assurés qui roulent peu. Ceux-là n’ont aucun problème à se conformer aux conditions couramment fixées.


Dans la majorité des cas, l’assureur fixe un forfait annuel de kilométrage. Ce forfait va de 4 000 à 20 000 km. Le respect de ce kilométrage annuel est récompensé par des tarifs avantageux. Quand on roule peu, c’est donc une assurance auto pas cher.


En revanche, en cas de dépassement du kilométrage annuel, l’assuré se fait fortement pénaliser, entre autres par une augmentation du montant de la cotisation.


Par ailleurs, certaines compagnies utilisent les données du boîtier du GPS pour moduler le montant de la cotisation. Elles prêtent particulièrement attention au type de routes et à la vitesse à laquelle l’assuré roule habituellement.
A défaut de ne pas imposer des restrictions liées au type de routes ou à la vitesse, ces compagnies modulent la cotisation en fonction du trajet de l’assuré.

Une bouée de sauvetage pour les jeunes conducteurs ?

L’assurance auto au kilomètre se présente souvent comme un moyen d’alléger la facture d’assurance des jeunes conducteurs, minés par la surprime de l’assurance classique.


Concrètement, le forfait de kilométrage n’est pas annuel, mais plutôt mensuel. Pour éviter toute escalade, l’assureur impose des restrictions : interdiction de rouler la nuit ou le week-end, limitation de la vitesse qui varie selon les routes, etc.


Malgré ces restrictions, l’assurance auto au kilomètre peut être une bonne affaire pour les jeunes (en âge). La plupart d’entre eux, même s’ils ont leur propre voiture, ne roulent pas autant que leurs parents.


Puis, en regardant les restrictions sous un autre angle, on peut dire que tout cela peut être une bonne chose. En effet, l’assurance auto au kilomètre n’échappe pas à la règle du bonus-malus. La limitation de la vitesse, en particulier, permet de réduire les risques d’accidents responsables.


Bref, que l’assurance voiture au kilomètre soit une assurance auto pas cher ou pas, cela dépend de la situation particulière de chaque assuré.